Biographie

marianneprairie1Bachelière en communication, profil Multimédia interactif de l’UQAM, Marianne découvre sa vocation féministe à l’université où elle constate une absence marquée des femmes dans les nouvelles technologies. Tout en menant une carrière de gestionnaire de projet web indépendante, elle fait partie du quintette artistique et humoristique Les Moquettes Coquettes. Le groupe a sévi à la télévision, à la radio, sur les planches, dans la presse et sur le web jusqu’en 2010.

Suite à cela, Marianne donne naissance à un premier enfant. C’est pendant son congé de maternité que son blogue Ce que j’ai dans le ventre, débuté en 2007, prend un véritable essor et se fait remarquer des médias et du public. Pendant plusieurs années, elle l’alimente au rythme des frasques de sa jeune famille et des aberrations entourant « l’être mère ».

En 2008, Marianne lance avec une amie le blogue collectif Je suis féministe, une plateforme d’expression pour les jeunes féministes francophones, devenu au fil des ans un incontournable du web féministe.

À titre de recherchiste, rédactrice et co-réalisatrice, elle participe à plusieurs projets interactifs tels que la vitrine interactive de l’ARTVstudio à la Place-des-Arts, puis 24 poses féministes et Journal d’une insomnie collective, deux projets de l’ONF.

Maintenant auteure, chroniqueuse et blogueuse, Marianne tient la chronique hebdomadaire Famille tout compris chez Châtelaine. Elle est également éditrice du blogue Maman a un plan et écrit notamment pour L’effet A, Planète F et TPL Moms. Elle a coécrit le récit biographique Le jour où j’ai arrêté d’être grosse (Parfum d’encre, 2014) et le guide La première fois que… Conseils sages et moins sages pour nouveaux parents (Caractère, 2014).