Parfaite vs Imparfaite

| 0 Comments

Lu sur le blogue des (Z)imparfaites, cette conversation entendue dans un métro m’a fait grincer des dents et sourire en même temps. Icône de la dualité Parfaite vs Imparfaite.

L’imparfaite: (…) Je prends toujours un p’tit verre de vin quand j’arrive à la maison…

La parfaite: Tous les soirs?!! As-tu pensé aux calories que tu ingurgites? Qu’est-ce que ça te donne d’aller au gym tous les midis?

L’imparfaite: Je vais au gym pour me tenir en forme, pas pour maigrir!

La parfaite: Tu peux quand même pas te payer des bonnes bouteilles si tu prends un verre tous les soirs… Toute ta paye y passerait!

L’imparfaite: Je me gâte de temps en temps mais la semaine, je bois du bon vin de table que j’achète en vrac.

La parfaite: Ça n’existe pas du bon vin en vrac! (accompagné d’une moue de dégoût)

L’imparfaite: C’est surprenant la qualité du vin qu’ils offrent en vrac. Et c’est très abordable!

La parfaite: Non, je préfère m’offrir du bon vin de temps en temps plutôt que de me brûler les papilles avec du vin cheap.

L’imparfaite: Ça te détendrait, en tout cas!

Et vlan! Si j’avais été là, je pense que j’aurais applaudi l’Imparfaite et… frappé la Parfaite.