Elle a bu!

| 6 Comments

J’attendais avant de vous annoncer la nouvelle, juste pour être certaine que ce n’était pas une fausse joie…

Alice prend le biberon! Avec pas mon lait dedans!

Alice avait déjà bu à la bouteille lorsqu’elle était mini. Mais quelques semaines sans poser sa bouche sur une tétine et hop! Mademoiselle a tout oublié et est beaucoup plus consciente que c’est vraiment moins nice que les seins de maman. Je ne peux qu’être d’accord, j’ai une poitrine sublime, mais viarge, j’ai besoin de vivre ma vie aussi, sans être enchaînée à l’allaitement. Après deux semaines d’essais-erreurs*, nous avons trouvé une formule gagnante. Je vous raconte comment ça s’est déroulé chez nous, d’un coup que ça donnerait des idées à d’autres parents pour trouver « leur » formule gagnante…

Oh my. Je viens de me rendre compte que j’ai fait un jeu de mot inconscient. Formule gagnante, lait de formule… Hipelay. Désolée.

Un beau jeudi après-midi, ma mère et moi nous sommes attelées à la tâche et nous avons trouvé. Nous en sommes venus à la conclusion que le problème, ce n’était pas le lait, mais le biberon comme tel. Lorsque que le lait lui coulait dans la bouche et le visage à force de rejeter la tétine, elle ne le crachait pas. Aussi, elle se tortillait constamment alors qu’elle était assise sur nos genoux.

Première piste de solution: asseoir le sujet de l’expérience dans sa chaise-balançoire.
Deuxième piste de solution: lui donner un peu de lait à la cuillère.
Contexte favorable: c’est l’endroit où elle mange et expérimente de nouveaux goûts.

Après une bonne réponse du sujet aux deux premières pistes de solution, je lui ai remis le biberon dans la bouche.

Contexte favorable: une grand-mère très enthousiaste qui gesticule et encourage le sujet à boire.
Autre contexte favorable: une mère vrrrrrrrrraiment patiente et motivée à retrouver un semblant de liberté.

BINGO! Elle a bu!

Vous décrire le sentiment que j’ai eu… J’ai fait un gros « Yessssssssssssss » puis j’ai donné un high-five à ma mère. Beau travail d’équipe. Ma vie, de retour! Un peu!

Depuis ce temps, je lui donne un biberon tous les après-midis pour ne pas qu’elle perde l’habitude. Parfois, je dois user de patience et/ou l’encourager et/ou la divertir en même temps. Mais elle boit!

* Nous avons essayé différentes sortes de biberons, de gobelets, de tétines, de débit, de lait, d’endroits dans la maison. J’ai essayé de lui donner moi-même, puis j’ai quitté la pièce et même l’appartement pour que Jonathan essaie. Même les deux grands-mères ont essayé. À lire, le billet de mon amie Sandy et ses recherches sur le sevrage!