Le miracle de Noël

| 3 Comments

393cd77de987f50c075ce0c2e947e00f4220a573_m

Constater que son enfant fait probablement une otite et constater du même coup que toutes les cliniques du quartier sont fermées entre Noël et le jour de l’An.

Se dire « Viarge, je peux pas croire qu’on va devoir aller à Ste-Justine ».

Appeler sans grand espoir la clinique de pédiatrie où Alice va habituellement et être bouche bée que quelqu’un réponde.

Obtenir un rendez-vous le matin même.

Avoir le temps de mettre ses fesses trente secondes sur une chaise de la salle d’attente et se faire appeler dans le bureau de la médecin.

Sortir cinq minutes plus tard avec une prescription de sirop aux bananes en main.

Se dire « Viarge, je peux pas croire qu’on a échappé à Ste-Justine, ses 20 heures d’attente et la certitude de pogner la gastro du tout-Montréal ».