Appelez-moi maman (bis)

| 3 Comments

Pis? Avez-vous été gâté pendant le temps des Fêtes? Nous, beaucoup. Des beaux cadeaux, choisis avec amour. D’ailleurs, je ne vous ai pas dit ce qu’Alice m’a offert pour Noël!

Elle a commencé à dire « maman ».

Oui, bon elle le dit, mais elle ne le pense pas encore. Ce sont deux petites syllabes de plus dans son exploration et son appropriation du langage. Deux petites syllabes qui sonnent comme une tonne de briques à mon oreille et qui me font réaliser qu’un jour, elle va parler. Avec des mots pis toute!

On s’entend que je remplis déjà quelques critères de base pour me faire appeler « maman ». J’ai, entre autres choses, porté, accouché et allaité un enfant. Mais se faire appeler « maman » par ce dit enfant, c’est l’ultime confirmation.

Comme au temps des plus anciens, nommer c’est reconnaître, c’est faire exister, c’est rendre éternel. – Jacques Attali