Dépasser l’imagination

| 7 Comments

Quand j’essayais d’enfanter, les images de mon futur enfant qui me venait en tête étaient idylliques. Baignés dans une lumière douce et chaude, nous nous bercions tendrement ou nous jouions dans l’herbe verte en éclatant de rire. Peut-être même qu’il y avait des tissus légers qui volaient au gré de la brise de la maternité. Probablement.

Puis, quand je suis devenue enceinte, les scénarios vaporeux ont pris une tournure un peu plus réaliste: allaitement, changement de couches, lavage, promenade en poussette, bains, purées, nuits blanches, etc. Mon imagination s’était déplacée du côté des tâches qui incombent à tout nouveau parent.

Mais il y une image qui ne m’est jamais venue en tête, même après avoir accouché. Une chose à laquelle je n’avais jamais pensé. Puis ça arrive et ça dépasse l’imagination.

Un mot: suppositoire.