manchildbirth

Tu accoucheras dans la douleur – version test pour homme

| 9 Comments

Ce vidéo a fait ma semaine. Les filles, si vous avez déjà expérimenté la douleur des contractions au moins une fois dans votre vie, vous allez jubiler. Et si vous n’êtes pas encore passée par ce moment épique, ayez de l’ibuprofène à portée de main, peut-être allez vous capoter un peu.

Le médecin australien Andrew Rochford, anime de l’émission de santé What’s good for you où il teste plein d’affaires. Dans le but de définir enfin qui a le seuil de tolérance à la douleur le plus élevé entre les hommes et les femmes, il se soumet à un accouchement simulé. Les muscles de son abdomen sont stimulés par des électrodes pour imiter les contractions. À son chevet, une physiothérapeute lui shoote des influx électriques au rythme d’un premier accouchement typique et une obstétricienne lui explique les différentes étapes du travail et les façons de soulager la douleur.

Je vous vends le punch: il toffe trois heures et demie. « Women win! »

Citation savoureuse à 7:00 (contractions aux trois minutes): « Au début, je me souciais vraiment de savoir qui avait le plus haut seuil de tolérance à la douleur… là, ça n’a aucune importance… aucune importance. »

Autre citation savoureuse à 9:50: « À toutes les femmes, spécialement à ma femme, je pensais savoir ce que c’était de passer à travers un accouchement… je n’avais aucune idée. Hommes du monde, vous n’avez aucune idée. »

Le vidéo dure une dizaine de minutes. C’est court comparé à un premier accouchement qui dure en moyenne entre 10 et 12 heures (voire une vingtaine d’heures). J’aime particulièrement comment l’obstétricienne lui rappelle ce détail avec un détachement tout médical alors qu’il se prend la face à deux mains.

Tout de même: ça prend du courage pour se prêter à un tel exercice sans avoir la satisfaction de mettre au monde un nouvel être humain au bout.

Aux monsieurs qui me lisent: le feriez-vous?

Via Bust